Le métier de girouettier

Girouettier –  quel beau métier. Je suis certain que Pierre Perret en aurait fait une belle chanson au texte très fleuri (comme celle du plombier).

Le terme de girouettier est tout aussi peu employé que ces artisans se font rares. Le métier de girouettier est un travail de passionné, c’est aussi une personne  curieuse. Elle tourne, elle cherche des idées nouvelles pour chacune de ses girouettes, parce que chaque commande est unique.

Des girouettes sur mesures et uniques

Il faut beaucoup écouter et avoir de l’imagination pour fabriquer une girouette personnalisée. Elle sera vue de tous et quelque part, elle est à l’image de son acquéreur, elle raconte son histoire, ses passions…

Une girouette une histoire

La girouette de l’homme au sifflet est facile à déchiffrer, mais je vous laisse le soin de déchiffrer celle de l’écrivain qui m’a commandé cette girouette sur laquelle il m’a fait inscrire ‘la mort n’y mord’.

C’est justement de votre histoire que le girouettier va capter les mots clefs. Il prend des notes en tire des croquis, puis dans le fer, le zinc ou le cuivre, il matérialisera l’histoire qu’il a entendue.

Votre girouette

Vous viendrez chercher votre girouette et vous mettrez votre histoire aux quatre vents sur le toit de votre maison. Le girouettier conservera  dans son book  quelques photos et croquis.

Ces croquis qu’on aime voir sur le coin de l’établi, d’un artisan, avec ses cotes et annotations à se demander comment il passe du papier à la matière. c’est là son savoir-faire, on a l’impression d’entrer dans l’univers créatif du girouettier. Ce qui invite à venir visiter l’atelier.



Plus de girouette