La main de l’artiste

Cette sculpture de fil de fer en forme de main à été une des sculptures qui m’a donné le plus de fil à retordre !!!!!

La main est vraiment  un ‘outil’ merveilleux, encore que le terme outil ne lui convienne pas. Je crois qu’il faudrait inventer un mot pour exprimer toutes les capacités et sensibilités qu’elle possède. Chaque jour dans mon atelier, je peux admirer son habileté. J’ai parfois l’impression qu’elle a sa propre intelligence.

La complexité de sculpter une main

Sculpter cette main était un vrai défi. Il fallait que le matériaux disparaisse au moins à première vue. Je ne voulais pas qu’un fil égale une ligne de la main. Je voulais  voir les lignes de la main avant même de voir le fil que la matière disparaisse au profit de ce qui devait s’exprimer.

J’ai longuement observé ma main avant de me lancer.  C’est impressionnant le nombre de changements de volumes, de formes, de lignes, de plis, des reliefs de muscles de veines de tendons, os en creux et en bosses etc…. qu’il y a.

De plus, tout cela change suivant qu’elle est tendue ou contractée, ouverte ou fermée…..Je comprends que les lisseuses d’aventures trouvent assez de variétés dans cette main pour y lire le destin….

Avec beaucoup de patience, en observant souvent ma main, je tissais les fils les uns après les autres. Le fil de fer devait à la fois respecter le sens du mouvement, mais aussi donner du sens de l’expression. Étant donné les détails, chaque fil avait son importance.

Chaque fil devait se faire oublier pour ne pas être la caricature, d’un pli, d’une ligne.  Sculpter une main est toujours un beau et gros challenge pour tous les artistes.

Il m’a fallu m’accorder beaucoup de temps d’observation.

Comme si ma main devait comprendre comment tordre et placer tel ou tel fil de fer, pour petit à petit donner de la forme à cette main et de l’expression.  Presque une semaine plus tard, le résultat était là elle avait pris ‘vie’.

sculpture fil de fer main tendue